La Première Zone Organique

La première zone organique

Farming News – Vol. 46 – No. 1 / 2017

Dans le budget 2015-2016, le gouvernement avait exprimé sa volonté d’encourager le développement de l’agriculture biologique, avec pour objectif d’atteindre une production de 50% de fruits et de légumes selon les normes bio en 2020. Ainsi une zone dédiée à ce type de production à Britannia est maintenant opérationnelle depuis Juin 2017. Une dizaine d’agriculteurs y produisent actuellement sur une vingtaine d’arpents, sans intrants agro chimiques, divers légumes tel que le chou, le chou-fleur, la laitue, la coriandre et la carotte principalement. Pour rappel, cette zone bio fut inaugurée par le premier ministre l’hon. Pravind Kumar Jugnauth le 27 février 2017. Au début de son discours il avait exprimé sa satisfaction de participer à cet évènement. Il a rappelé les mesures courageuses qu’il avait prises à travers le plan stratégique pour le secteur sucre et le secteur non-sucre quand il était le Ministre de l’agriculture.

Le Premier Ministre avait mis l’emphase sur la protection de la santé publique et la protection de la terre nourricière contre les effets néfastes des produits agro chimiques. Ainsi leurs utilisations doivent être minimisés ou simplement éliminés. Il avait fait mention de son intérêt pour la communauté des agriculteurs et le besoin de les accompagner pour augmenter leur productivité. Il avait mis l’accent sur les multiples plans d’aide tels que Le Freight Rebate Scheme, Le Technology Introduction & Dissemination Scheme entre autres. Pour renforcer la qualité des produits agricoles une somme de Rs 25 M a été allouée pour l’achat des équipements d’analyse pour Le Food Technology Laboratory des Services Agricoles.

Pour terminer il avait remercié la FAO pour leur appui financier et technique afin de promouvoir la culture organique à Maurice. Il avait aussi invité les jeunes à intégrer ce secteur et tous les partenaires à contribuer au réussite de ce projet. La zone de Britannia doit servir comme un tremplin pour l’implantation de la culture organique dans d’autres régions de l’île.

Le ministre de l’Agro-industrie et de la Sécurité Alimentaire l’hon. M. Seeruttun dans son discours avait reconnu les risques que doivent faire face les agriculteurs dues aux changements climatiques. Conséquemment ils doivent revoir leurs pratiques de production. Le gouvernement a aussi mis un fonds spécial de Rs 20 M pour l’aménagement des infrastructures à Britannia.

Plusieurs projets sur la production organique ont été ainsi reçus au ministère sous le Bio farming Promotion Scheme. Durant la cérémonie, 16 promoteurs ont reçus leurs certificats des mains du Premier Ministre et du Ministre de l’Agro-industrie et la Sécurité Alimentaire. Les ministres avaient aussi dévoilés la plaque commémorative de la première zone organique et avaient procédés à l’ouverture d’une exhibition du FAREI sur les méthodes de cultures organiques.